Bon courage a toutes les familles en voyage avec cet épisode de COVID-19
voyage autour du monde en camping car

ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017

Nous arrivons en Argentine par la ville de Puerto Iguazu où les chutes nous avaient émerveillées du côté brésilien. Cependant, nous ne les ferons pas côté argentin, le spectacle vu du côté brésilien nous a largement comblé.

Par contre, nous allons voir l’édifice argentin (blanc et bleu - les couleurs du drapeau argentin) qui marque l’endroit de la triple frontière avec le Brésil et le Paraguay. Nous avions vu celui du côté du Brésil la veille. En plus, ici, côté argentin, la vue est gratuite! Rassurez-vous, nous ne serons pas assez fous pour passer la frontière du Paraguay pour faire de même.

Nous sommes aussi un peu perdu car ici, en Argentine, les magasins ferment toute l’après-midi et ne rouvrent qu’à partir de 16h30. Etant donné que la nuit tombe vite (à 17h30 environ), c’est difficile de s’organiser.

Nous avançons d’une petite centaine de kilomètres seulement pour aller visiter une mine de pierres précieuses qui se nomme mine Wanda. La mine est encore en exploitation et les principales pierres précieuses trouvées sont du quartz et de l’améthyste. J’ai personnellement une pensée pour mon père qui m’avait offert une grosse pierre d’améthyste quand j’étais petite et que j’ai encore.

Une immense boutique rassemblant des milliers de bijoux finit de clôturer la visite.

Nous continuons notre route et on en revient pas du nombre de policiers croisés à faire des contrôles : ils sont tous habillés différemment car il doit y avoir plusieurs polices / gendarme ou armée. Environ tous les 10 km, un barrage est au milieu de la route. Heureusement pour nous, nous passons un à un les barrages sans s’arrêter.

Nous arrivons à une mission jésuite San Ignacio et pour une fois, c’est moi qui vais seul la visiter. Cette visite comporte un mini musée puis on se balade dans le jardin pour arriver aux ruines de la mission jésuite. Il est vrai que cette visite ne m’a pas extasiée mais j’étais curieuse de voir à quoi ressembler une mission tant on m’en avait parlé depuis la Bolivie. Bref, pour faire court, ce sont des ruines! lol.

Nous continuons dans les visites et on s’arrête à une usine de production de thé. Bon, pour la petite histoire, nous croyons visiter une usine de bière mais il y a eu comme un problème de traduction et de méconnaissance de l’argentine. En effet, les argentins sont des fans de thé et ils en boivent tout le temps. Il s’appelle cela de « yerba mate » et ils boivent ce thé à la paille avec une sorte de cuillère percée de petits trous et qui se finit par une paille. Nous ne ferons qu’une partie de la visite car le tour est fait uniquement en anglais ou en espagnol et une grande partie est consacrée à l’information (comme on est des « nuls » en anglais ou en espagnol, on préfère laisser tomber cette partie). En tout cas, le peu que l’on est vu était intéressant et on est même reparti avec des échantillons gratuits de leur fameux « Yerba mate ».

On s’était rendu compte que les argentins sont accros au thé : après les gobelets plastique remplis de café que les américains avaient tout le temps à la main, les chiques de coca que les boliviens avaient constamment coincé dans leur bouche, place aux argentins et leur joli gobelet et leur cuillère paille pour siroter leur thé toute la journée : quand ils marchent dans la rue, dans leur voiture, pendant leur travail …bref tout le temps. N’étant pas des amateurs de thé, nous n’avons pas goûté et il est vrai que leur tas de feuille qui massèrent dans leur gobelet ne donne pas franchement envie.

Nous pensions partir pour se reposer tranquille au bord d’un lac. Malheureusement, les 120 derniers kilomètres pour atteindre ce lac n’est pas de tout repos : c’est une route terreuse non asphaltée de couleur rouge (le camping-car passe en quelques kilomètres du blanc ou rouge marron!!) où les bosses et les trous sont nombreux. Après avoir parcourus 40 kilomètres, nous nous retrouvons devant une rivière qui passe sur la route : on a tout d’un coup une pensée pour nos jours au Pérou où les débordements de rivières faisaient partie de notre quotidien. Cependant, là cela ne nous fait plus rire : on peut passer mais s’il se met à pleuvoir et il nous sera impossible de revenir (tous les chemins sont aussi pourris les uns que les autres pour quitter ce fameux lac) car l’eau aura non seulement augmenter mais en plus la route terreuse se transformera en boue (ensilage assuré pour notre camping-car). La décision est donc vite prise et nous faisons demi-tour.

Durant l’heure de route terreuse que nous venons de faire et vu que la nuit va bientôt tomber, nous réfléchissons où aller : continuer à descendre en Argentine, revenir à notre bivouac précédent ou passer la douane avec le Brésil ? Et oui, nous réfléchissons sérieusement à repasser au Brésil. Certains voyageurs rencontrés ces derniers temps nous ont alertés sur des contrôles récurrents de policiers sur la province de Dos Rios (qui se situe à quelques kilomètres de là où nous sommes) et que les policiers sont la plupart corrompus : ils essaient de vous trouver n’importe quoi, vous demandent de payer et ne vous lâchent pas. L’application que nous utilisons confirme cet état de fait. De notre côté, nous nous sommes aussi aperçus du nombre important de policiers argentins sur les routes depuis le début que nous sommes en Argentine.

On a pas vraiment envie de se prendre la tête avec tous ses contrôles : la décision est donc vite prise et on décide donc de retourner au Brésil. Cependant, il est trop tard pour passer la frontière aujourd'hui et nous retournons à notre précédent bivouac.

Finalement, nous restons une nuit de plus sur ce bivouac, afin de fêter mon anniversaire. Nous trouvons par miracle un resto dans la petite ville d’à côté où nous mangerons le midi pour fêter mon anniversaire. Gourmande comme je suis, on prendra le dessert dans le camping-car : une fondue au chocolat. En effet, à peine arrivé en Argentine, nous avions trouvé un magasin Milka qui est ma marque de chocolat préféré. Je ne pouvais donc pas passer à côté sans en acheter! Nous passerons donc cette journée tranquille … à manger ! lol

Bon, voilà après 5 petits jours passés en Argentine et à peine 700 km parcourus, nous retournons au Brésil.

ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017
ARGENTINE- du 09 mai au 13 mai 2017

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article