Bon courage a toutes les familles en voyage avec cet épisode de COVID-19
voyage autour du monde en camping car

Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016

Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016

Nous remontons tranquillement la nouvelle écosse pour arriver à la nouvelle région de New Brunswick. Nous hésitons car nous voulions aller sur l’île du Prince Edouard mais le prix de la

traversée du pont (50 dollars canadien, soit 35 euros) pour se rendre sur cette île pour y rester seulement une nuit nous fais rebrousser chemin.

Finalement, nous nous arrêtons à une charmante ville qui se nomme Shediac où nous pouvons stationner en toute discrétion notre camping-car devant un lac et une aire de jeux pour les enfants (chuttt faut pas le dire, c’est la dame du point information qui me le dis). L’endroit est très agréable: les enfants peuvent jouer, courir, se défouler et … nous laisser un peu tranquille. Il y a aussi le plus grand homard du monde qui se trouve à l’entrée de la ville et qui amuse beaucoup Mathis.

Nous repartons le lendemain. Nous traversons 140 km de forêt! Pas le moindre petit village. C’est là que nous croisons le chemin d’une tortue qui d’ailleurs passera la nuit avec nous (pour le plaisir des enfants) et reprendra sa liberté le lendemain (pour mon plus grand plaisir à moi car l’odeur de son urine m’agaçait légèrement…et oui je suis l’amie des animaux c’est bien connu... LOL).

Nous arrivons, après cette forêt, enfin, à une ville nommée Grand Sault. Nous achetons des fraises à un marchand au bord de la route et nous finissons par discuter avec lui de notre voyage, de la ville et de son histoire. C’est fou, ici, les gens sont curieux et discutent facilement : il y a pas de mal de personne qui nous aborde pour nous demander si on vient vraiment de France et la question qui revient sans cesse est : « Mais comment vous avez fait pour faire traverser votre « roulotte »? » (et oui, ici, il n’appelle pas cela un camping-car mais une roulotte ou un campeur… trop marrant.. et encore vous n’avez pas l’accent!…lol). On remarque aussi depuis le début de notre voyage en « campeur », que les canadiens sont vraiment sympas et respectueux de l’environnement et du code de la route : les routes sont propres, les trottoirs aussi et il serait inimaginable en France d’être à un carrefour et d’avoir comme code de la route de passer en fonction de votre ordre d’arrivée! Ici, pas de klaxons ni d’insultes qui fusent des voitures : ça change de la France!

Nous passerons les 2 jours suivants au cœur d’un parc autour du lac Témiscouata où pour la petite histoire, l’arrivée en ferry nous a couté 13 dollars et le retour 25 dollars : bref, la gentillesse du 1er « passeur » n’avait pas contaminé le 2ème. Nous sommes en pleine forêt au bord d’un lac : nous faisons des feux de bois le soir, nous nous baignons dans le lac et nous apercevons des castors lors d’une balade au crépuscule à bord d’un rabaska (canoé indien pour ceux qui ne connaissent pas). Ce petit séjour seul au monde (enfin du moins sans téléphone ni internet) fut dépaysant et sympathique.

Après ce petit séjour, nous continuons notre route et nous la stoppons dans la ville de Rivière du Loup où nous tombons le week-end d’une exposition de voiture « tuning ». Certaines d’entre elles sont magnifiques. Didier vide sa batterie de téléphone en prenant des photos et Thomas lui râle car il a oublié le sien dans le camping-car. Mathis et moi ont fait les stars en dansant sur la musique à fond de certaines voitures et je m’amuse à prendre en photo un mannequin sur une moto qui ressemble à Didier …MDR…

Ce week-end là, nous avons pu voir de jolies cascades, admirer un magnifique coucher de soleil (dommage qu’il y avait des nuages) et dormir au bord de l’océan, tellement proche que nous avions l’impression en regardant par la fenêtre que nous étions sur un bateau (et c’était tellement bien que j’ai supplié Didier de quitter cet endroit à 7h du mat car le vent faisait un bruit de fou…la nuit a été courte, je vous assure). Nous espérions aussi visiter le château de Noel mais il a malheureusement subi un incendie et il a dû fermer pour toute l’année 2016.

Maintenant, en route pour la ville de Québec

Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016
Sur la route vers Québec- 02 / 07 AOUT 2016

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

roxane 16/08/2016 16:15

Vraiment magnifique ! supers photos comme d'hab ! j'adore suivre vos aventures !!! Profitez bien gros bisous à tous !!!

letourdesbouilles 19/08/2016 12:36

Merci Roxanne. Gros bisous à vous 5!