Bon courage a toutes les familles en voyage avec cet épisode de COVID-19
voyage autour du monde en camping car

AU REVOIR NOTRE CHER CAMPING-CAR

C’est jeudi 06 juillet 2016 que nous avons quitté Nancy (en laissant les enfants aux grands-parents) pour rejoindre la Belgique, direction le port d’Anvers. L’arrivée à Anvers a été difficile : des centaines de camions et il était assez compliqué de se repérer dans cette ville (rajouter à cela des travaux un peu partout et des routes fermées du a une concentration des plus beaux voiliers du monde, et nous voilà, nous, petits français du sud de la France, complétement perdu !).Que cela ne tienne, nous avons finalement trouvé l’hôtel où nous allions passer la nuit. Après un bref passage à l’hôtel pour déposer nos sacs, il restait encore à trouver le « Truck Wash » pour laver le camping-car (passage obligatoire avant de déposer le camping-car au port). Et nous, voilà repartis dans cette « jungle » de camions et de routes qui se croisent. Après 30 minutes, nous sommes arrivés au lavage spécial camions « Truck Wash ». Après nous avoir gentiment soulagé de 40 euros, le monsieur du lavage nous lave le camping-car. Le résultat fut parfait : il était fin prêt pour prendre le bateau.

AU REVOIR NOTRE CHER CAMPING-CARAU REVOIR NOTRE CHER CAMPING-CAR

Donc, le lendemain, le vendredi 07 juillet, nous nous sommes dirigés vers le quai indiqué par le transitaire au port d’Anvers afin qu’il prenne le cargo. Nous étions un peu perdu car avec le va et vient incessant des chauffeurs routiers et la barrière de la langue, nous ne savions pas comment faire.

Bonne surprise : nous avons rencontré un français qui déposait aussi son camping-car et qui était aussi perdu que nous ! Ouf on s’est senti moins seul !

Après une 1ère attente pour obtenir un formulaire que nous devions remplir (au final, 3 cases ont été remplies…), nous avons refait la queue pour redonner ce formulaire à moitié rempli. Au final, quelques documents nous ont été donnés et on nous a demandé de prendre notre camping-car pour rentrer au port (une seule personne avait le droit de rentrer donc j’ai patiemment attendu dans cette ambiance masculine et rude). Le camping-car a ensuite subi 3 vérifications : passage au scanner, contrôle des mesures (hauteur, longueur, largeur) et passage à la pesée. Et…. Plus rien: aucune visite sanitaire. Didier a garé le camping-car et a laissé la clef dessus. Quelques photos plus tard et un dernier coup d’œil au camping-car (avec toujours une certaine inquiétude de le retrouver toujours dans cet état à Halifax), nous repartons au centre d’Anvers pour rentrer sur Paris puis Nancy.

Au final, nous avons attendu 3h sans compter l’heure d’attente supplémentaire pour attendre le taxi afin de rejoindre le centre d’Anvers.

OUF ! Ça c’est fait. Reste plus qu’à espérer que tout se passe bien à Halifax au Canada quand on récupérera le camping-car.

AU REVOIR NOTRE CHER CAMPING-CAR

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

dhueme 12/07/2016 18:15

bonne route a tous

letourdesbouilles 14/07/2016 10:40

Merci!!

Robert 12/07/2016 06:08

N'avons pu vous dire au-revoir mais de tout coeur avec vous, on vous suivra durant cette aventure, à très bientôt.

letourdesbouilles 14/07/2016 10:44

Dommage qu'on est pas vu se voir avant notre départ. A bientôt via le blog. Biisous